• Luc Brami présente le ski nautique

    L'été est à nos portes. On va pouvoir profiter des plaisirs que nous offre la nature avec les sports en plein air: jogging ou ski nautique. Cette semaine, on a beaucoup parlé du téléski. Mais en attendant, Luc Brami voudrait vous présenter les joies du ski nautique. Le ski nautique est un sport nautique consistant à se faire tracter par un bateau.

    Luc Brami qui pratique le ski nautique depuis de nombreuses années, nous rappelle que les premiers skis étaient faits en bois. Depuis la fin des année 1970, la fibre de verre a remplacé le bois, ainsi que d'autres matériaux comme le carbone ou le graphite. Les skis de compétition actuels sont généralement faits en carbone, pour sa rigidité, longitudinale et en torsion, et sa légèreté. Les skis nautiques ressemblent aux ski alpins, mais ils sont plus larges. Les fixations, ici appelées chausses, sont en caoutchouc, de manière à permettre un déchaussage du pied en cas de chute. En slalom et surtout en figures. Selon Luc Brami, un nombre croissant de compétiteurs utilisent des chausses avant rigides composées d'une coque similaire à celles utilisées pour les rollers en ligne et d'un système de fixation issu du ski de randonnée permettant un déchaussage identique à celui du ski alpin en cas de chute violente. Les skis comportent également une dérive, éventuellement réglable, à leur extrémité arrière.

    Les skieurs sont tirés par une corde attachée au bateau à une extrémité et avec une poignée, le palonnier, à l'autre. Ils sont tirés par le bateau qui peuvent se déplacer latéralement en modifiant leur centre de gravité. Les bateaux de ski nautique , qui mesurent entre 4 et 6 mètres, présentent certaines caractéristiques: ils sont équipés de moteurs V8 de 300ch ou de moteurs plus puissants, surtout pour le couple du moteur qui permet des accélérations franches au démarrage puis le maintien d'une vitesse constante malgré la traction du skieur, qui peut être très forte en slalom. Ces bateaux présentent un plan de pont très dégagé, avec un poste de pilotage avancé. Ainsi, de cette manière, le moteur et le mat de traction auquel est attachée la corde sont près du centre de gravité, afin d'éviter un louvoiement de la poupe lorsqu'un skieur slalome derrière le bateau. Enfin, les œuvres vives du bateau ont une forme particulière, afin de créer un sillage le plus plat possible. Ce dernier point distingue les bateaux de ski nautique et ceux de wakeboard, qui doivent créer une vague de sillage haute afin de permettre des sauts.



    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :