• Luc Brami présente quatre variantes du ski nautique

    Le Bi-ski :
    C'est la plus facile des disciplines du ski nautique et c'est généralement par elle qu'on commence. Elle se pratique comme son nom l'indique sur deux skis. Les sensations sont très différentes du ski sur neige. Il s'agit de gérer la pression de l'eau et la traction du bateau en gardant son équilibre. On peut déjà, sur deux skis, sortir du sillage du bateau en passant les barres de vagues. Amusement garanti


    Le monoski :
    Le mono ski consite à skier avec un seul ski. C'est la discipline que pratique généralement Luc Brami. C'est un peu plus instable que le bi et cela requiert un petit peu de souplesse car l'équilibre repose surtout sur une jambe et le buste est légèrement tourné pour contrecarrer la traction du bateau. La sortie de l'eau est grosso modo ce qu'il y a de plus difficile. On passe également beaucoup plus vite les vagues en monoski et sa maîtrise permet ensuite de faire du slalom qui consite à virevolter de bouée en bouée.


    Le wakeboard :
    c'est une pratique indépendante du ski nautique qui s'assimile au snow board. On peut commencer par là sans avoir essayé les autres disciplines. Un bon wakeboarder pourra se lancer dans les figures et les sauts.


    Le bare-feet :
    Attention, cette pratique est réservée aux professionnels. Elle consiste à skier sans ski. La vitesse est plus importante pour compenser l'étroitesse de la surface de support, c'est à dire celle occupée par vos petits pieds. Cette variante nécessite une bonne préparation, comme toutes les autres d'ailleurs!



    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :